Nos métiers

FAYAT Bâtiment réunit aujourd’hui plus de 1 700 collaborateurs qui participent au développement de ses métiers, dans des secteurs d'activités vastes. Découvrez la sélection de nos fonctions les plus représentées chez FAYAT Bâtiment.
ZOOM SUR
Conducteur de Travaux H/F
Il assure la mise en œuvre de projets de construction et veille constamment à la qualité des travaux, à la tenue des délais et au respect du budget initialement prévu. Il assure l'installation des chantiers, imagine des solutions techniques, traite avec les fournisseurs, et prévoit les dispositifs d'hygiène et de sécurité.
Chef de chantier H/F
Homme de terrain, son quotidien est d'organiser le chantier. Il veille à la qualité de l'ouvrage et au respect des délais tout en assurant la sécurité des équipes.
Le chef de projet études de prix H/F
Seul ou avec l'équipe qu'il encadre, il a la responsabilité d’estimer les coûts des futurs travaux de construction afin de répondre aux appels d’offres. Grâce à ses connaissances techniques, sa rigueur et ses qualités de négociateur, il est chargé de trouver les meilleures solutions aussi bien techniques que financières à présenter au client.
Directeur de travaux H/F
En fonction de la taille ou de la complexité du projet, il gère une ou plusieurs opérations dans sa globalité.
Véritable chef d’orchestre, il encadre l’équipe travaux, manage l’ensemble des parties prenantes et s’assure vis-à-vis du client du respect des principaux critères de réussite comme les coûts, les délais et la qualité.

Michel G.

Témoignage

Michel G. a rejoint CARI fin 2005 en tant que chef de chantier spécialisé en réhabilitation. Ses qualités personnelles et son professionnalisme l’ont rapidement conduit au statut de Maître-Compagnon. Titulaire d’un BEPC, il démarre sa carrière en 1970 à l’âge de 16 ans au poste d’apprenti, il évolue alors au sein de plusieurs entreprises lyonnaises, les premières années sur des chantiers de bâtiments « neufs » puis, entre 1985 et 1990, en tant qu’assistant-chef sur ses premiers chantiers de réhabilitation.

Nommé chef de chantier en 1992, il commence à exercer pleinement sa passion naissante et dirige des chantiers d’envergure, qui l'ont fait apprécier des architectes exigeants de la place. Aujourd’hui, Michel attend avec impatience le prochain ouvrage qui lui permettra d’exprimer tout son talent. S’il doit pour ceci patienter le temps de faire un bâtiment « neuf » ou une démolition technique, on peut compter sur ses 15 ans de pratique de la boxe américaine pour dépenser son trop plein d’énergie.

Mais nous comptons surtout sur lui pour transmettre son savoir au sein de l’entreprise et montrer en l’illustrant par son propre parcours que dans notre métier, on peut encore partir de rien pour arriver au plus haut de l’échelle.